Cri de colère : Avertissement sans Frais

25 juillet 2015
Img_3934

Cette nuit, la FDSEA des Landes a mené des actions de paillage sur différentes enseignes de la Distribution et dans différents secteurs du département.

 

Le plan de soutien à l’élevage français annoncé par le gouvernement ne peut pas solutionner la crise agricole que nous connaissons. Les mesures d’aides, d’allègement des charges (taxe foncière, cotisations sociales …) n’aideront réellement les agriculteurs que si la valeur est équitablement répartie entre l’ensemble des maillons de la filière. Tous les maillons de la transformation à la Distribution sont concernés.

La FDSEA et les JA des Landes exigent le retour à des prix rémunérateurs pour toutes les productions notamment le lait, la viande bovine et le porc. Les promesses sans lendemain n’ont plus cours, seuls les faits seront pris en compte.

La distribution représente 80% des débouchés de l’agroalimentaire. Notre département a développé des filières locales sous signe de qualité : volailles, canard, foie gras, bœuf…

Cette semaine, les JA des Landes ont mené une action de contrôle de l’origine dans plusieurs enseignes de la Grande Distribution sur Mont de Marsan, «  Viandes de Nulle part  ». 8 jours plutôt la FDSEA intervenait auprès de l’enseigne LECLERC pour empêcher d’associer aux Fêtes de la Madeleine du magret de canard Bulgare, faute de goût évidente. Notre constat : le consommateur, ne pouvant identifier l’origine des produits n’a pas, de toute évidence, les moyens de soutenir son agriculture !

L’action de cette nuit est un avertissement sans frais ! Toutes les enseignes sont désormais sous surveillance dans le département ! La FDSEA et les JA exigent que le maillon de la distribution joue clairement le jeu de la production locale.